Canton de Neuchâtel: quel rapport entre le 1er mars et le Cercle du Sapin?

Le canton de Neuchâtel commémore ce vendredi la révolution du 1er mars 1848 et l’instauration de la République. Le Cercle du Sapin de La Chaux-de-Fonds célèbre chaque année cet événement. Pour quelles raisons? Quelle est l’histoire de cette association?

26 févr. 2019, 16:00
Célébration du 1er Mars à La Chaux-de-Fonds en 2017.

Blaise Nussbaum, journaliste: «Le Cercle du Sapin a été fondé à La Chaux-de-Fonds en 1857 par Ami Huguenin, patoisant notoire, pour la sauvegarde du patois neuchâtelois des Montagnes neuchâteloises. Mais il y avait en arrière-pensée, la défense des acquis républicains après la tentative de contre-révolution de 1856.

Le Cercle du Sapin était membre du Parti radical jusqu’en 1920, date de la création du Parti progressiste neuchâtelois. Dès lors, le cercle adhéra aux idéaux du nouveau parti, mais devint une association indépendante.

Le cercle connut sa splendeur avec l’ouverture de ses locaux ouverts au public, rue Jaquet-Droz, jusqu’en 1970, année où fut vendu l’immeuble dont il n’était que le locataire. Il y eut à cette époque jusqu’à 700 à 800 membres. Il y avait aussi des activités culturelles (théâtre, concerts), jeux de cartes et de boules, fêtes pour les familles, par exemple à Noël.

Ensuite, le cercle passa de restaurant en restaurant (Channe valaisanne, Terminus, Buffet de la gare, Arêtes et Endroits). Il organisait son assemblée générale et le 1er mars qui se fêtait le 28 ou le 29 février. Les vacances blanches l’ont contraint à avancer la date.

Pour commémorer la révolution, le cercle invite des parlementaires ou politiques issus des rangs ‘bourgeois’ traitant généralement des dossiers dont ils ont la charge.»