Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Calculs chaux-de-fonniers amers

Le scrutin du 21 mai sur la hausse d’impôts ne fait plaisir à personne.

04 mai 2017, 01:10
Un delegue lit un prospectus l'invitant a voter "Non a l'initiative sur l'imposition d'apres la depense, Hausse d'impots pour tous?" lors de l'assemblee des delegues du Parti Vert Liberal Suisse ce samedi 11 octobre 2014 a La Chaux-de-Fonds. (KEYSTONE/Laurent Gillieron) SCHWEIZ GRUENLIBERALE DV

Le contribuable chaux-de-fonnier consciencieux a sûrement déjà dû calculer combien de cafés ou de paquets de clopes pourraient lui filer sous le nez...

Nous avons donc soumis un autre problème mathématique – tout simple en apparence – à la cheffe des finances de La Chaux-de-Fonds, Sylvia Morel: compte tenu du report – décidé en février par le Grand Conseil mais contre lequel un référendum a été lancé – de l’harmonisation de l’impôt frontalier, la Métropole horlogère ne peut-elle pas se passer d’une hausse d’impôts qui semble d’ailleurs avoir peu de chance d’être acceptée (lire ci-dessous)?

Après tout, on parle à peu près des mêmes montants... Trois millions grâce à la hausse et 3,4 millions avec le report (notre édition du 14 décembre).

Sylvia Morel fait une tout autre lecture de la «donnée»: «Il n’a jamais été question de lier les deux choses. La proposition de hausse d’impôts est le résultat...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias