Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Boss de salon de massage très inquiet au Locle

Il s'apprêtait à lancer son salon de massage au Locle. Après avoir investi temps et argent depuis février, il risque de voir son projet s'écrouler. L'appartement en PPE qu'il loue à Girardet 42 est mis aux enchères en même temps que trois autres.

10 mai 2017, 18:54
/ Màj. le 10 mai 2017 à 19:06

"J'ai signé mon bail en février 2017", s'exclame le Veveysan F. T.*, âgé de 25 ans. "Je m'apprêtais à lancer tout bientôt un salon de massage au 2e étage de la rue Girardet 42, au Locle."

Or, il vient d'apprendre que le 9 juin, l'appartement en PPE qu'il loue dans la Mère-Commune ainsi que trois autres de l'immeuble seront mis aux enchères par l'Office des poursuites, à La Chaux-de-Fonds.

"Ceci après avoir dépensé du temps et de l'argent pour retaper le lieu. Car il fallait voir dans quel état j'ai trouvé l'endroit."

Il se demande si quelqu'un connaissait le risque de mise aux enchères de ces trois appartements en PPE à Girardet 42, avant qu'il ne signe son bail, il y a trois mois.

Le seul qui n'est pas mis aux enchères, c'est celui en PPE où le salon de massage Soleil d'Afrique a remplacé le Moulin Rose au rez-de-chaussée.

F. T. envisage de s'adresser au Tribunal des baux pour tenter de rester locataire, malgré la mise aux enchères.

Plus dans nos éditions payantes de demain, jeudi.

Mise à jour du 11/6/2018: le prénom et le nom de l'intéressé ont été remplacés par des initiales.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias