Avec TAG Heuer, la mythique course "Pan-Am" fait halte à La Chaux-de-Fonds

Partenaire de la mythique course Carrera Panamericana, l'horloger TAG Heuer aura aussi en 2015 une voiture à ses couleurs. Les organisateurs étaient ce mardi à La Chaux-de-Fonds pour en dévoiler le parcours: 3500 km en huit jours.
07 août 2015, 15:33
Les organisateurs de la Carrera Panamericana étaient hier chez TAG Heuer pour présenter l'édition 2015 de la mythique course automobile.

La course automobile Carrera Panamericana, née en 1950, a donné son nom à une voiture, la Porsche Carrera, et à une montre: la Carrera de TAG Heuer, l'un des modèles iconiques de la marque de La Chaux-de-Fonds. En 1963, c'est Jack Heuer qui, en dessinant cette montre, voulut rendre hommage aux pilotes d'une course qui avait dû, cinq ans après son lancement, être stoppée tant elle avait été meurtrière.

Aujourd'hui, le nom de TAG Heuer est à nouveau associé, et officiellement, à la "Pan-Am", mais dans sa version actuelle. La course - 3500 kilomètres à travers le Mexique - a été relancée en 1988, avec des voitures aux carrosseries historiques mais dotées de moteurs modernes. Cette année, TAG Heuer en est l'un des sponsors. Et pour la deuxième année de suite, l'horloger chaux-de-fonnier aura une voiture à ses couleurs. L'an dernier, c'était le Français Erik Comas, qui a gagné l'épreuve. En octobre prochain, Hilaire Damiron, un autre pilote tricolore, mais établi au Mexique, tentera de monter lui aussi de monter sur la plus haute marche du podium.

Ce mardi, les organisateurs de l'épreuve étaient réunis à La Chaux-de-Fonds pour en présenter le parcours et rappeler l'histoire de cette course, qui a attiré des pilotes comme Fangio ou des "people" comme les Pink Floyd. A cette occasion, TAG Heuer a dévoilé un modèle spécial, un chronographe quartz Carrera Panamericana, ainsi qu'un instrument de chronométrage destiné aux organisateurs de manifestations sportives.

Le chronométrage pas abandonné

Car contrairement à ce qu'avait annoncé Jean-Claude Biver, le CEO de TAG Heuer, l'automne dernier, la marque de La Chaux-de-Fonds ne va pas abandonner le chronométrage sportif, une activité "qui fait partie de son ADN", nous a confié Olivier Volery, nouveau directeur du chronométrage et du sponsoring. "TAG Heuer est revenu sur cette intention, qui n'a pas du tout été comprise. Nous allons donc conserver l'activité de 'timing' et même la développer, mais avec un positionnement différent, davantage intégré au sponsoring", explique-t-il.