Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Apprendre sans cesse, même en été

Durant la belle saison, la faculté des lettres accueille des étudiants désireux d'améliorer leur français. En plus des cours, ils peuvent assister à des conférences publiques.

12 juil. 2012, 00:01
data_art_6213227.jpg

Pour la 120e année d'affilée, l'Université de Neuchâtel propose ses cours d'été. Durant cette édition, ils sont 160 à venir de 30 pays du monde pour se perfectionner dans la langue de Molière. "Le nombre est très variable selon les années" , affirme Philippe Péter, directeur des cours d'été. "Cela dépend beaucoup du bouche-à-oreille et de raisons conjoncturelles."

Et le responsable d'ajouter que l'offre de cours est séduisante et d'avancer l'argument financier: "Les étudiants payent 680 francs pour suivre quatre heures de cours par jour durant quatre semaines. Ils peuvent aussi assister à des leçons de perfectionnement, participer à une chorale ou faire du théâtre."

Six excursions à la découverte de la Suisse, du Locle à Ballenberg (BE) en passant par le Moléson (FR), sont également proposées pour le montant de 250 francs.

Pas besoin de vocabulaire

Autre opportunité d'améliorer son niveau de français: les conférences publiques. Gratuites et ouvertes...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias