Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Anton Bruckner, la quête de l'essentiel

Neuf symphonies, un travail gigantesque, Anton Bruckner l'un des plus grands musiciens du 19e siècle, attend toujours son heure! L'Orchestre des HEM Zurich-Genève en révélera un aspect important lundi à la Salle de musique de L'Heure bleue. Jesus Lopez-Cobos dirigera la 8e symphonie.

06 mars 2010, 08:04

Né en 1824 en Haute-Autriche dans une famille d'instituteurs, mort à Vienne en 1896, quasiment contemporain de Brahms, Bruckner s'est toujours senti mal à l'aise dans son siècle. Sa première vocation d'organiste l'a placé hors du temps. Il jouait pour se faire entendre du plus profond du ciel, pour se libérer de ce chagrin qui l'avait fait orphelin à 13 ans.

Introverti, solitaire, la crainte de dire en musique ce qu'il avait sur le cœur, l'a empêché d'aborder un style romantique. Son œuvre est un cheminement personnel, il approfondit son expression, épure son écriture, pénètre dans un univers de spiritualité. Dès lors il continuera ce qu'il a commencé: vivre de musique, en la dédiant, comme Jean-Sébastien Bach, «ad majorem Dei gloriam».

Bruckner est-il le plus grand symphoniste depuis Beethoven? Selon son biographe anglais Cecil Gray: On peut faire semblant de ne pas les entendre mais dans le sillage de l'œuvre passent des instants de pureté, de candeur, foi, majesté. Bruckner a vécu comme un enfant de Dieu, n'ayant d'autre souci que de composer assez bien pour ne pas Lui déplaire. Aucun musicien n'a eu autant de remords, n'a réécrit et corrigé autant de fois ses partitions.

La 8e symphonie est considérée comme le point culminant de sa production. A travers les multiples versions et révisions qu'il s'est imposées, Bruckner a accumulé une riche expérience. L'auditeur est frappé par les moyens sonores employés à l'exécution de l'œuvre: les bois sont triplés, huit cors, dont la moitié alterne avec des tubas wagnériens, ainsi que les trois harpes du trio, scherzo et de l'adagio, renforcent les tessitures élevées. La première exposition du thème principal est faite par les cordes graves au début du premier mouvement. Le concert sera enregistré par la RSR Espace 2. /DDC

La Chaux-de-Fonds, L'Heure bleue, Salle de musique, lundi 8 mars, 20h15

Votre publicité ici avec IMPACT_medias