Ambitions légitimes

Les Chaux-de-Fonnières Corinne Jörg et Sabrina Jaquet sont parmi les grandes favorites des championnats de Suisse ce week-end Les sportifs de compétition sont un peu tous comme des alpinistes au milieu de l'Himalaya: sans cesse à chercher un nouveau sommet, si possible plus inaccessible ou plus élevé que le précédent. En dépit de l'image «sport de plage» qui colle aux chaussures lisses du badminton, le parallèle est également valable pour Corinne Jörg, et particulièrement cette année dans le cadre des championnats de Suisse qui se dérouleront ce week-end à Adliswil.

03 févr. 2006, 12:00

L'an dernier, devant son public, la Chaux-de-Fonnière est arrivée tout en haut, à pas comptés. Cette année, c'est comme si la joueuse du BCC devait gravir la même pente, mais sur les mains. Et en plus, elle en est capable, «Coco»! «Si je peux battre Jeannine Ciccogini? En tout cas, je crois en mes chances! Mais il faudra déjà parvenir jusqu'en finale». La Valaisanne exilée au Danemark, blessée l'an dernier, s'annonce comme la grande favorite du simple: «Jeannine demeure la joueuse à battre, même si elle n'a pas connu beaucoup de succès cette saison dans les grands tournois. Elle n'a pas souvent eu de chance au tirage au sort» explique la Chaux-de-Fonnière à propos de son ancienne partenaire de double, qui n'est inscrite qu'en simple à Adliswil.

Sur trois tableaux

Corinne Jörg, elle, jouera sur les trois tableaux. «La gestion de l'effort sera primordiale» annonce la double championne de Suisse de l'an dernier (simple et double), associée à Sabrina Jaquet pour la première fois dans cette compétition: «C'est l'occasion de remporter la première médaille d'or 100% chaux-de-fonnière en double. Mais notre classement mondial (réd: 89e) ne nous assure pas le titre d'avance, d'autant que nous manquons un peu de confiance actuellement» affirme l'aînée des deux Chaux-de-Fonnières.

Revanche à prendre

Quant à la cadette, finaliste en simple et en double à La Chaux-de-Fonds, elle se réjouit que le tournoi soit encore pour elle une source de rêve, même si la pression collera forcément à son nouveau T-shirt de favorite: «Je serai très motivée pour ce rendez-vous, affirme Sabrina Jaquet. Et pourquoi pas un premier titre en double! Même en mixte, où le tableau est très ouvert, nous avons notre chance avec Anthony Dumartheray.» Et une revanche à prendre sur Corinne Jörg et Jean-Michel Zürcher, qui s'étaient imposés en demi-finale. Le BCC alignera une troisième paire de mixte, composée de Sacha Criblez et Line Rennwald. La Jurassienne tentera en outre de rééditer son exploit de l'an passé en double. Elle avait obtenu le bronze aux côtés d'Adeline Kilchemann.

Le contingent masculin du BCC se montre moins «prédateur». Jean-Michel Zürcher est le seul Chaux-de-Fonnier engagé en simple, et forme avec Lucien Steinmann l'unique paire de double du BCC. «Après la défaite contre Bâle en championnat, voici une nouvelle illustration de la relative faiblesse de notre contingent masculin» avoue le président du club. / VCO