Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

A la découverte d’une face cachée de la planète Dürrenmatt

La réalisatrice Sabine Gisiger présente ce dimanche son film «Friedrich Dürrenmatt, une histoire d’amour».

16 oct. 2015, 00:59
DATA_ART_9542507

Après avoir tiré avec talent les portraits du «sexe gourou» Bhagwan Shree («Guru – Bhagwan, His Secretary & His Bodyguard») et de l’éminent psychiatre et écrivain Irvin Yalom («Yalom’s Cure»), la réalisatrice suisse alémanique Sabine Gisiger nous propose aujourd’hui une «autobiographie imaginaire» de l’écrivain Friedrich Dürrenmatt qui, comme chacun sait (ou presque), a passé la plus grande partie de son existence dans ses maisons de Pertuis-du-Sault, sur les hauts de Neuchâtel.

Optant pour un récit chronologique tissé de nombreuses images d’archives, son septième long-métrage documentaire met à jour de façon passionnante la relation amoureuse que l’auteur de «La visite de la vieille dame» entretint avec la comédienne Lotti Geissler, sa première femme, qui dura près de quarante ans... Au point que la cinéaste a choisi de titrer son film «Friedrich Dürrenmatt, une histoire d’amour»! Elle aurait pu aussi l’intituler «Qu’il est parfois difficile de coexister avec un génie», car si...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias