Votre publicité ici avec IMPACT_medias

25 emplois à la trappe chez NagraID Security

Rachetée en août 2014 par le groupe français Oberthur Technologies, la société NagraID Security à La Chaux-de-Fonds fermera ses portes d'ici la fin de l'année. 25 personnes sont concernées. Cette fermeture ne concerne pas NagraID, reprise au printemps 2014 par sa direction.

18 mars 2015, 16:44
NagraID continuera d'occuper son grand bâtiment des Eplatures.

L'an dernier, le groupe Kudelski s'était séparé en deux temps de ses activités à La Chaux-de-Fonds. Il avait tout d'abord cédé le plus gros morceau, sa filiale NagraID, fournisseur pour l’industrie de la sécurité et de l’identification, à un groupre d'investisseurs qui annonçait dans la foulée une profonde restructuration et la disparition de 85 des 135 emplois.

Mais le groupe vaudois gardait alors dans son portefeuille NagraID Security qui développe et commercialise des cartes à écran permettant la sécurisation de l'accès au cloud par des technologies de vérification dynamiques (DCVV). Cependant, en août 2014, Kudelski annonçait la vente de NagraID Security au groupe français Oberthur Technologies.

Aujourd'hui, six mois plus tard, ce dernier annonce la prochaine fermeture de son site chaux-de-fonnier. Les quelque 25 collaborateurs ont été informés aujourd'hui. Selon un communiqué d'Oberthur Technologies, "de nombreux clients ont manifesté un fort intérêt pour la carte CVV dynamique, une nouvelle génération de carte révolutionnaire dans la sécurisation des paiements en ligne", mais "pour répondre aux besoins exprimés, il est donc aujourd’hui nécessaire d’entrer dans une nouvelle phase, avec une accélération du processus de fabrication et d’industrialisation". Oberthur Technologies va donc investir dans un site de production à Shenzhen en Chine.

Plus d'informations dans nos éditions payantes de jeudi.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias