Réservé aux abonnés

La Chaux-de-Fonds: en prison malgré un âge mental de 6 ans

Malgré un retard mental et des troubles autistiques, un Chaux-de-Fonnier sous curatelle a été incarcéré. Ses proches craignent pour sa vie.
26 mai 2020, 05:30
En prison, l'homme «pleure beaucoup et demande sa maman», peut-on lire dans l’expertise psychiatrique.

Le 11 avril dernier, Gabriel* prend un briquet et met le feu à un parapluie et à une affiche placardée à l’entrée d’un immeuble de son quartier, à La Chaux-de-Fonds. Arrêté, il est incarcéré le lendemain à la prison de la Promenade. Dans sa cellule, Gabriel «pleure beaucoup et demande sa maman», peut-on lire dans l’expertise psychiatrique réalisée sur demande du Ministère public.

C’est que Gabriel, qui est sous curatelle, possède les capacit&e...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois