Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés 9

Valseuses interdites aux dames

Testicules de taureau au menu du Bichon vendredi, une soirée réservée aux messieurs.

27 janv. 2015, 00:01
data_art_8787749.jpg

Quoi de plus logique que de mettre le cap sur La Brévine pour un reportage sur le pelage de testicules? Réputée pour ses records de froid, la vallée attire aussi les amateurs de joyaux de famille. Et pas n'importe lesquels: "Les couilles de taureau!" , lâche tout fiérot le cuisinier Jean-Philippe Huguenin, qui oeuvre au restaurant du Bichon au Bémont.

Le brave homme vient d'en recevoir 150 paires en prévision du souper prévu ce vendredi. Une tradition instaurée depuis une quinzaine d'années par un trio de copains. "Vous voyez, ici les hivers sont longs. Janvier est calme... C'est un ami maçon qui a lancé l'idée: faisons un souper-couilles pour animer un peu!"

Inutile de téléphoner chez Bichon. "C'est privé." Vendredi, ils seront 100, et que des messieurs. Les valseuses sont interdites aux dames. "J'ai réfléchi... Mais il n'y a pas assez de place. On serait obligé de prendre ces dames...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias