Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Refuges des Lions livrés

Les trois abris forestiers construits à l'occasion du 50e anniversaire de cette société philanthropique sont terminés. Ils sont au service du public et sous sa protection Pour célébrer son 50e anniversaire le Lions club du Locle s'est montré particulièrement ambitieux. Il s'est attelé à construire trois abris forestiers dans le district du Locle. «C'était pour nous une façon agréable d'offrir un cadeau à la population et de lui dire merci pour la manière dont elle nous soutient depuis 50 ans», explique le porte-parole du club-service, Philippe Aubert. C'est maintenant chose faite avec le dernier-né, érigé au-dessus du lac des Taillères.

10 juin 2006, 12:00
Et de trois

Le trio des bâtisses est au complet et solidement implanté. Cette action trouvera encore un prolongement en deux étapes. Aujourd'hui, lors d'une soirée anniversaire privée, le club-service procédera au tirage de la loterie initiée pour financer les coûts de ces constructions.

Par ailleurs, la recette du stand que les Lions tiendront lors de la prochaine fête des Promotions sera encore affectée à ces réalisations. «Nous savons que ces abris sont appréciés. Celui des Recrettes a notamment accueilli de sacrées parties de luge et une fondue du réveillon, le 31 décembre», rapporte Philippe Aubert.

Déjà sous toit (provisoire) l'hiver dernier, l'abri du Petit-Sommartel a fait le bonheur des skieurs. Il a aussi offert une halte bienvenue aux randonneurs qui ont ensuite bravé un printemps pluvieux.

Toutes ces constructions boisées sont en effet situées à proximité de cheminements pédestres, de tracés de ski de fond ou de raquettes ou encore de parcours VTT.

Aménagements en vue

«C'était un peu gonflé de partir sur un budget de 120.00 francs sans presque un sou en poche. La Fondation suisse du Lions va nous aider», explique Philippe Aubert. L'opération «Promos» devrait boucler le budget de ces trois abris. Le porte-parole note que ceux-ci seront équipés de trois tables et de bancs forestiers. «Les propriétaires des lieux ont vraiment joué le jeu en cédant une parcelle de leur terrain. Comme ils ont tous du bétail, l'installation d'une clôture sera nécessaire.» La répartition de ces abris sur les communes des Brenets, des Ponts-de-Martel et de La Brévine est judicieuse. Les autorités ont à chaque fois participé à leur inauguration, saluant cette initiative. / JCP

Votre publicité ici avec IMPACT_medias