Les grands froids ont engourdi la Suisse entière

02 févr. 2010, 12:22

La Suisse s'est réveillée hier en grelottant: la nuit a été la plus froide de l'hiver. A La Brévine, le mercure a chuté à -35,6 degrés, le record de la saison. Une telle température négative est rarement atteinte en Suisse.

Durant la nuit de dimanche à hier, il a fait par exemple -18,2 à Viège (VS), -13,8 à Bière, -11,8 à Sion, -10,5 à Payerne, - 9,3 à Genève et -6,9 à Neuchâtel, a indiqué hier Météosuisse. La vague de froid a également touché la Suisse alémanique. Les thermomètres ont indiqué notamment -20 dans l'Oberland bernois, -15 en Suisse centrale, -14,6 dans la région de Berne et -5,6 à Zurich. Dans les Grisons, il a fait -29,4 à Samedan ou -19,4 à Davos. En revanche, les îles de Brissago, lac Majeur, ont été épargnées: on y a enregistré de faibles températures positives.

Ce froid résulte de plusieurs facteurs. Durant le week-end passé, un courant glacial venu du Nord a soufflé sur la Suisse. Comme le ciel était dégagé durant la nuit, le sol s'est nettement refroidi, un phénomène accentué par endroits en raison de la neige. Le froid le plus intense se produit peu avant le lever du jour. Les régions placées dans une cuvette à l'abri des brassages d'air sont les plus exposées. «A La Brévine, des températures de -30 degrés sont peu fréquentes. Celles inférieures à -35 sont encore plus rares: nous en avons comptabilisé quatre ou cinq cas depuis 1930», indique André-Charles Letestu de MétéoSuisse.

Le gel a perturbé le fonctionnement de certains aiguillages du réseau des CFF. Le trafic a par endroits connu des retards, par exemple dans la région de Berne. L'air glacé se maintiendra aujourd'hui. Une perturbation est attendue ces prochains jours avec des vents de sud-ouest qui devraient faire remonter un peu les températures. /ats