Votre publicité ici avec IMPACT_medias

L'Avivo a fêté son Noël avec la Lamal au menu

La section chaux-de-fonnière de l'Avivo a célébré Noël ce week-end. Une occasion pour ses responsables et les autorités politiques de traiter des préoccupations des aînés. Un moment de partage aussi. «J'ai une très bonne nouvelle. L'AVS se porte très très bien.» Vice-président de l'Avivo, Henri von Kaenel n'a pas manqué de fustiger le catastrophisme de certains. En 2000, du côté de la Berne fédérale, on prédisait que le fonds de compensation de l'AVS ne se monterait plus qu'à 10 milliards de francs à fin 2007. Il atteint aujourd'hui 35 milliards. «C'est 25 milliards d'erreur, sans compter les 7 milliards de la Banque nationale», a ironisé Henri von Kaenel. Murmures dans la salle.

11 déc. 2007, 12:00

Les discours politiques font partie intégrante du Noël de l'Avivo. C'était aussi le cas samedi et dimanche à la Maison du peuple. Après l'AVS, la révision de la loi sur l'assurance maladie (Lamal). «C'est très séduisant mais trompeur», a lancé le vice-président. Et de dénoncer, une baisse des primes compensée par un recul des prestations de base. «Même Couchepin dit non. C'est tout dire», a ironisé l'orateur. Même sort pour le contre-projet: l'Avivo dit non. Quant aux prestations cantonales dans le domaine des caisses-maladie, «la situation s'améliore».

Le président de la Ville, le conseiller communal Laurent Kurth, est venu apporter le salut des autorités. Dénonçant une société qui fait la part belle aux jeunes de 35-40 ans, riches et bien portants, il a défendu une autre vision. «Nous devons envisager d'autres modèles. Que chacun puisse vivre dans la sécurité, c'est-à-dire la sérénité.»

Rappelant que la marge de manœuvre du Conseil communal était bien faible en matière d'assurances sociales, il a néanmoins annoncé que, très prochainement, le Centre d'animation et de rencontre mettrait sur pied des échanges entre aînés et jeunes. Les domaines? Les téléphones portables, les annuaires électroniques ou encore les bancomats. Les gens du troisième âge pourraient ainsi bénéficier de l'expérience des jeunes en la matière.

Le Noël de l'Avivo, c'est aussi quelques moments de détente. La musique d'harmonie des Armes-Réunies a notamment fait valoir le talent de ses membres pour un petit concert, salué par des applaudissements nourris. Tout comme le Chœur mixte de la paroisse catholique du Locle. Le dimanche, la musique de la Croix-Bleue et le Nouvel octuor vocal en ont fait de même. Quant au message de l'Eglise, il a été transmis par Nassouh Toutoungi, prêtre de l'Eglise catholique-chrétienne. /DAD

Votre publicité ici avec IMPACT_medias