Réservé aux abonnés

Ce que l'on sait sur la prise en otages de la famille du directeur de Cendror à La Chaux-de-Fonds

Le directeur de Cendror, sa femme et son fils ont été pris en otages par les braqueurs, puis largués près de Biaufond, côté français. Il n'y aurait pas eu de violence physique.
12 janv. 2018, 17:28
L'entreprise Cendror à La Chaux-de-Fonds.

Il faisait encore nuit ce vendredi matin quand les voitures de la police neuchâteloise ont débarqué. Il était un peu plus de 7 heures au chemin de Jolimont, un quartier résidentiel chaux-de-fonnier d'ordinaire bien tranquille. Les chiens policiers sont arrivés. Et même l'hélicoptère. 

Trop tard, évidemment. Sinon, à l'heure actuelle, les preneurs d'otages ne seraient plus dans la nature avec leur butin. Quelque part en France, si on devait parier. 

Individu suspect

...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois