Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Free'sonner dans la Belle Province

25 nov. 2009, 11:09

«Je me souviens», c'est la devise du Québec. Bien joué: le prochain spectacle de Free'son, qui risque de faire date lui aussi, s'intitule justement «La Belle Province». Chanter le Québec? Cette suggestion du comité a fait l'unanimité. Ce sont donc des airs de chanteurs québécois qui seront interprétés dès le 23 avril à la Maison de paroisse du Locle par 55 choristes et un orchestre de 8 ou 9 musiciens sous la baguette du jeune directeur Raphaël Krajka. De Beau Dommage à Céline Dion, de Gilles Vignault à Linda Lemay ou bien encore les Cow Boys Fringants, qui viennent de faire un tabac à l'Arena, à Genève. Avec costumes, jeux de scène et des décors tout en hauteur, «spectaculaires» nous a-t-on dit, signés comme d'habitude Michel Mollier et son équipe. On n'en sait pas grand-chose, si ce n'est que ça ne va pas représenter une forêt d'érables. Et pas des maringouins non plus: on va voir qu'il peut faire frette là-haut chez les Nordziques!

Le budget tourne autour des 70 000 fr., autant dire que les sponsors sont les bienvenus. Parmi eux, des fidèles: la Ville du Locle et la LoRo. Les réservations démarrent en février, mais jamais trop tôt pour y penser. Le spectacle précédent s'était joué à guichets fermés.

La chorale Free'son compte un effectif fidèle, dont une bonne moitié de Chaux-de-Fonniers. Elle est ouverte à tous, avec une limite d'âge inférieure fixée à 16 ans et une seule condition: chanter juste. A y ajouter que l'ambiance est des plus amicales. Les chanteurs se retroussent les manches pour aider aux décors, servir au bar pendant l'entracte, laver les verres. Une bonne équipe de blondes et de chums. /cld

Votre publicité ici avec IMPACT_medias