Ecosystème associant plantes et poissons exposé à La Chaux-de-Fonds

Un module d’aquaponie est exposé au zoo du Bois du Petit-Château jusqu’à fin octobre. Quand les poissons nourrissent les plantes
02 oct. 2019, 17:44
L'aquaponie, ou quand l'élevage de poissons est associé à la culture de plantes.

Un module d’aquaponie, véritable écosystème impliquant plantes, poissons et bactéries est exposé au Zoo du Bois du Petit-Château à La Chaux-de-Fonds, jusqu’à fin octobre. Ce type de culture circulaire associant l’élevage de poissons à une serre de culture de légumes se prête particulièrement bien à l’agriculture urbaine, relève l’association Local-T, initiatrice du projet, sous l’impulsion de l’Académie suisse des sciences et en collaboration avec la Haute École Pédagogique BEJUNE.

Circuit en boucle

Actuellement en plein développement, ce type de culture circulaire consiste en un aquarium permettant l’élevage de poissons (des carpes dans le cas présent) relié à une serre de culture de légumes. Dans ce dispositif, certaines substances riches en azote issues des déjections de poissons sont transformées par des bactéries en éléments nutritifs pour les plantes. Celles-ci, en retour, purifient l’eau de l’aquarium. L’eau effectue un circuit en boucle, son utilisation est optimisée dans le but de réduire sa consommation.

Système millénaire

L’intérêt de cette forme de culture est de produire davantage de nourriture sur une surface plus petite, le rendement pouvant être jusqu’à trois fois plus élevé qu’en culture traditionnelle. Le système fonctionne sans pesticides et sans apport d’engrais. Il résout le problème des déjections de poissons en les recyclant directement. Des modes de culture de ce type sont déjà apparues il y a 2500 ans en Chine ou encore dans la vallée de Mexico de l’époque précolombienne. Actuellement, elles se développent en différents endroits de la planète, notamment en milieu urbain.

par Sylvie Balmer