Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Derrière la plume et les pinceaux

Peintre et auteure reconnus, René Myrha et Rose-Marie Pagnard vivent depuis plus de 30 ans aux Franches-Montagnes. Ils se sont livrés à une forme d’introspection.

20 mars 2017, 00:56
Rose-Marie et Rene Myrha.

LES BREULEUX 16/03/2017
Photo: Christian Galley

Myrha, c’est le nom d’une rue de Paris chargée de mémoire, mais aussi le pseudonyme d’un peintre jurassien polymorphe, établi aux Breuleux depuis plus de 30 ans. Sous son patronyme officiel de Pagnard, on connaît surtout son épouse Rose-Marie, écrivain reconnue, auteure d’une douzaine de romans et de critiques littéraires. Au Musée jurassien des arts de Moutier, dès le 25 mars, une rétrospective inédite saluera les sources imaginaires intarissables de René Myrha. Un événement assorti d’une publication, justement cosignée de la plume de Rose-Marie Pagnard. Et si, à quelques jours du vernissage, on découvrait plus intimement ce couple inventif?

Lorsqu’on pousse le portail en fer forgé, c’est la rencontre avec deux hédonistes, qui cultivent un art exigeant en toute simplicité.

A chacun son espace

S’implanter aux Franches-Montagnes, c’était un rêve déjà tâté et accessible pour ces Delémontains, forts aujourd’hui de 56 ans de vie commune. Au terme d’un tiers passé...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias