Réservé aux abonnés

Décomptes chauffage: des suppléments de charges qui font mal

Des locataires ont reçu des correctifs ou des suppléments de charges rétroactifs pour des milliers de francs. L’un d’entre eux témoigne et une gérance répond.
16 oct. 2017, 00:52 / Màj. le 16 oct. 2017 à 08:01
DATA_ART_11590280

«Je sais que je ne vais pas gagner sur le fond, mais j’attendais au moins un peu plus de considération sur la forme.»

Locataire chaux-de-fonnier, Samuel (prénom fictif) a eu la désagréable surprise cet été de recevoir un correctif de décomptes pour le chauffage. Pas pour son appartement, mais pour des locaux commerciaux vides dans l’immeuble. Et qui plus est, pour des périodes que le commun des ménages considérerait comme classées, en l’occurrence 2013-2014 et 2014-2015. Dans les 500 f...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois