De plus en plus de chiens à placer

27 mars 2008, 12:00

La Société protectrice des animaux (SPA) du Locle ne manque pas de travail. C'est ce qu'ont pu constater les membres présents lors de la dernière assemblée générale de l'association, sous la présidence de Jocelyne Tissot. Forte de 492 membres, elle a connu une année 2007 riche en événements. Riche en dons aussi, puisque près de 17 000 francs ont été offerts en douze mois.

L'année s'est toutefois terminée dans les chiffres rouges. Une perte d'un petit peu plus de 1000 francs a été enregistrée. Plusieurs phénomènes expliquent ce résultat. A commencer par le nombre moyen de chiens à placer. Celui-ci est passé de 10 à fin 2006 à 20 actuellement. Un chien coûte quelque 3500 francs par mois. L'augmentation du nombre de chiens à placer a eu comme conséquence une réduction de places pour prendre des animaux en pension. Du coup, les recettes d'environ 57 000 francs sont en baisse par rapport à 2006. Même constat pour les chats, mais autre raison. Si 4400 francs ont été encaissés pour des pensions, le manque de places est dû aux travaux de réfection de la chatterie.

Par ailleurs, la SPA organise plusieurs animations au cours de l'année, notamment l'accueil d'une classe d'école chaux-de-fonnière pendant deux heures pour la sensibiliser à la cause animale. «A leur arrivée, nous leur offrons les dix-heures au milieu de chiens en liberté, tout en leur présentant la SPA et ses activités. Puis nous faisons quelques exercices d'obéissance et d'agility. Avant de partir, chacun fait une promenade de quelques minutes avec nos pensionnaires. Ces journées se passent très bien et nous avons même un jeune qui, depuis deux ans et demi, passe tout son temps libre au chenil. Nous avons également accepté en 2007 de recevoir des jeunes dans le cadre du Passeport vacances et cette activité sera reconduite cette année», a expliqué Jocelyne Tissot aux membres de la SPA.

Outre chats et chiens, la SPA locloise abrite aussi une cane. Elle a été trouvée il y a trois ans en plein hiver. «Quand elle est de bonne humeur, nous avons même droit à un magnifique œuf. Pour l'avoir goûté, je peux vous dire qu'il est délicieux», note Jocelyne Tissot. /réd