Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Comptes 2018: un petit déficit de 600’000 francs au Locle, mais une situation «assez dramatique»

La Ville du Locle a présenté des comptes 2018 déficitaires de 600’000 francs, quelques jours avant la votation sur la hausse d’impôts. Mais la situation est «assez dramatique», a déclaré Miguel Perez, le président du Conseil communal.

15 mai 2019, 12:46
Le jardin de l'hôtel-de-ville du Locle. Archives: Richard Leuenberger.

Les comptes 2018 de la Ville du Locle bouclent sur un déficit de 596’874 francs, alors que le budget prévoyait un excédent de charges de plus de 5,4 millions de francs.

En fait, sans une réévaluation obligatoire de la valeur des actions que la Mère-Commune possède dans Viteos, ainsi que le produit d’un impôt sur le bénéfice issu de la vente d’une société, le déficit serait de 4,8 millions de francs, explique l’exécutif.

Réduire la dette

Ce dernier réaffirme la nécessité d’une hausse de deux points du coefficient fiscal communal, objet en votation jusqu’à dimanche, pour améliorer une situation «assez dramatique», a dit le président du Conseil communal Miguel Perez.

Signe encourageant: l’impôt sur les personnes morales a rapporté 2,4 millions de francs de plus que prévu. Les charges de personnel ont diminué pour la quatrième année consécutive. Le Conseil communal insiste sur la nécessité de réduire la dette, qui s’est encore creusée de 8,4 millions de francs pour atteindre 109 millions.

Cet état de situation incitera-t-il la population locloise à accepter d’augmenter ses impôts? En tout cas, l’exécutif se défend d’avoir instrumentalisé la présentation des comptes. L’an dernier, le résultat de l’exercice 2017 avait été annoncé… le 16 mai.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias