Réservé aux abonnés

Aux Brenets, la croisière s’amuse de moins de moins

Pour la première fois, moins de 40’000 personnes ont embarqué aux Brenets pour une croisière sur les bateaux de la famille Durig. La fréquentation a été divisée par trois en vingt ans. L’avenir? «Un vrai défi», estime-t-on à Tourisme neuchâtelois.

15 mars 2019, 17:00 / Màj. le 16 mars 2019 à 08:00
L'eau est revenue en catimini aux Brenets, dans la nuit du 2 au 3 décembre.

Pas de pluie ou presque pendant six mois. Le Doubs à sec. Plus une goutte au Saut-du-Doubs. L’automne dernier, les gens ont accouru pour voir. Dans le contexte du réchauffement climatique, la pire sécheresse depuis 1906 a soulevé des questions. Et elle n’a pas arrangé la situation de la compagnie de Navigation sur le lac des Brenets (NLB)…  

Pour la première fois, la NLB a compté moins de 40’000 visiteurs l’année dernière, un millier de moins qu’en 2017. En 2015, les passa...