Réservé aux abonnés

Au chevet de la malaxeuse à tourbe dans le Marais Rouge des Ponts-de-Martel

Dans le Marais Rouge aux Ponts-de-Martel, la HE-Arc et l'association Torby vont réhabiliter une vieille machine à faire des boudins de tourbe.

09 avr. 2018, 18:03
La HE-Arc conservation-restauration est au chevet d'une malaxeuse à tourbe dans le Marais Rouge des Ponts-de-Martel.

Un peu décatie, la malaxeuse à tourbe trône encore à l’orée du Marais-Rouge, cette zone de haut-marais d’importance nationale protégée, aux Ponts-de-Martel. C’était elle que la Haute Ecole Arc et l’association Torby présentaient hier à la presse sur place. Avant de la restaurer et de la présenter au public pour des démonstrations. Si possible plus vite que ne se reconstitue le marais (dont 70 à 80% doivent encore être assainis en Suisse, selon Pro Natura en 2017), d’ici...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois