Réservé aux abonnés

A nouveau sur le banc des accusés, un avocat neuchâtelois plaide "l'acharnement"

Un avocat neuchâtelois a comparu devant le Tribunal de police des Montagnes et du Val-de-Ruz. Il est prévenu de contrainte dans le cadre d'une querelle de voisinage qui dure depuis 2013. Et qui pourrait lui coûter sa radiation du Barreau.

30 avr. 2018, 18:32
L'avocat comparaît une nouvelle fois pour la même affaire.

Une fois n’est pas coutume, c’est un avocat qui a comparu sur le banc des accusés du Tribunal des Montagnes et du Val-de-Ruz. Accusé de contrainte dans le cadre d’une querelle de voisinage qui dure depuis 2013, Jules* a tenu à assurer seul sa défense.

Sûr de lui, l’avocat a clamé une nouvelle fois son innocence: «Dois-je ramper devant vous ou m’exprimer dans une autre langue pour que vous me compreniez?», a-t-il lancé à la juge du Tribunal, Noémie Helle.

Servitude pas respectée

...