Réservé aux abonnés

Moins de voleurs, davantage d’escrocs

Les statistiques criminelles montrent de grandes différences selon le type d’infraction. Les vols sont en baisse, les escroqueries en hausse, notamment sur internet.

26 mars 2019, 00:01
DATA_ART_12745636

Une bonne et une mauvaise nouvelle: selon le rapport annuel sur la criminalité, publié hier par l’Office fédéral de la statistique (OFS), les vols sont en baisse et les escroqueries en hausse. En 2018, en Suisse, le nombre de vols s’est établi à 112 353 infractions, soit 9674 de moins qu’en 2017 (-7,9%), et 106 713 de moins qu’en 2012 (-49%). Quant aux escroqueries, 16 319 dénonciations ont été répertoriées, soit 3060 cas de plus que l’année précédente (+23%).

«Avant toute chose, il faut rappeler que ces statistiques se basent uniquement sur les délits enregistrés ...