Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Mille votes finissent à la poubelle

Enveloppes sans timbre ou absence de cartes de vote entraînent cette élimination Mille votes n'ont pas pu être pris en compte par la chancellerie d'Etat neuchâteloise lors du scrutin du 24 septembre. Ce qui, sur un total de 55.700 votes, correspond à une proportion de 1,8 pour cent.

10 oct. 2006, 12:00

Sur les 1000 incriminés, 552 n'ont pas pu être pris en considération parce que l'enveloppe n'avait pas été affranchie. Dans les 448 cas restants, c'est parce que les enveloppes de retour ne contenaient pas les cartes d'électeur que les votes ont dû être écartés. Il s'agit majoritairement, selon la chancellerie, d'envois groupés concernant des familles.

Le Grand Conseil a accepté en mai une modification de la loi sur les droits politiques qui oblige les électeurs votant par correspondance à affranchir eux-mêmes leur enveloppe. Auparavant, c'est l'Etat qui s'acquittait de cette somme.

Pour Séverine Despland, secrétaire général de la chancellerie, le volume des bulletins non pris en compte est «raisonnable», compte tenu du changement de procédure. Elle estime que ce nombre devrait baisser lors des prochains scrutins. «Surtout que nous referons une information aux électeurs, que nous joindrons au matériel de vote pour le 26 novembre.» / sdx

Votre publicité ici avec IMPACT_medias