«Mémoria», l’exposition qui scrute la mémoire des pierres à Neuchâtel

«Mémoria», la nouvelle exposition du collectif Le Lokart sera vernie samedi à Neuchâtel.

29 mars 2019, 15:00
La tombe de David de Pury à Lisbonne.

Le collectif Le Lokart poursuit son cycle d’expositions qui évoque la Ville de Neuchâtel avec «Mémoria». Cette expo interrogera la notion d’héritage, en posant un regard sur les traces laissées par le passé.

Le rapport de la ville à son histoire, qu’elle exalte ou qu’elle cherche à gommer, est le point de départ des œuvres créées par le Neuchâtelois Colin Raynal et Yvan Alvarez, de Genève.

Ecrire l’Histoire, raconter le passé

Le collectif Le Lokart est emmené par les historiens de l’art Lisa Junod, Lucie Hubleur et Valentin Grosjean pour mettre en valeur des artistes émergents et se questionner sur Neuchâtel, la richesse de son patrimoine et son identité.

Dans l’exposition, deux vidéos de Colin Raynal interrogent les manières d’écrire l’histoire. La démarche d’Yvan Alvarez est différente: ses œuvres sont à considérer comme les reliques d’une action passée. L’artiste interpelle sur la manière dont ces pièces peuvent raconter le passé.
À l’occasion du vernissage, un concert sera organisé par Colin Raynal qui s’inscrit dans son projet Prince Ali.

Infos pratiques

Le Lokart, rue de la Treille 4, Neuchâtel. Exposition du di 31.03 au sa 8.06, ouverte les samedis et dimanche de 14 heures à 17 heures Vernissage sa 30 mars à 18 heures Entrée libre.