Réservé aux abonnés

Martine Rebetez, climatologue: «à la fin du 21e siècle, il sera fréquent de dépasser les 40 degrés à Neuchâtel»

Pour le premier volet de cette série consacrée à la COP26, la conférence sur le climat qui se tient à Glasgow du 1er au 12 novembre, «ArcInfo» a rencontré la climatologue neuchâteloise Martine Rebetez. Interview.
«La Suisse est très intéressée à signer des accords pour que les autres pays progressent, plutôt qu’elle-même», estime Martine Rebetez.

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois