Mal emmanché

26 janv. 2010, 10:17

Le grand projet «Redressement des finances et réforme de l'Etat» que le gouvernement a envoyé à tous les députés - et qui est désormais disponible sur le site internet de l'Etat - est probablement indispensable à l'avenir du canton. Il nous laisse cependant perplexe.

Depuis 2005, Jean Studer et ses collègues du Conseil d'Etat - de gauche ou de droite - nous annoncent régulièrement leur intention de réformer en profondeur l'Etat et son fonctionnement. Avec des déclarations d'intention, des décisions ponctuelles, des séances d'informations tous azimuts. On s'étonne cependant qu'il ait fallu presque cinq ans pour accoucher du rapport présenté aujourd'hui. Un rapport certes étoffé, mais qui manque singulièrement d'exemples concrets et de propositions perceptibles pour le citoyen.

Réformer l'Etat consiste surtout à faire des choix politiques, des choix probablement douloureux mais indispensables. Pour faire ces choix, il faut un Conseil d'Etat uni qui puisse s'appuyer sur une majorité solide au Grand Conseil. Or on a l'impression que le gouvernement actuel manque cruellement de cohérence et de solidarité avec cinq membres tirant à hue et à dia en fonction d'intérêts personnels. Quant au principal artisan du projet de réforme de l'Etat, il doit subir des attaques en règle venant la plupart du temps de son propre parti! Dans ces conditions, la grande ambition du Conseil d'Etat semble mal enmanchée.

Réagissez sur http://blog.lexpress.ch/redenchef