Ma recette de Noël: le coup de spatule de Vincent L’Epée

Cinq collaborateurs d’«ArcInfo» se sont mis aux fourneaux pour vous présenter leur recette fétiche. Ici, notre dessinateur de presse Vincent L’Epée et son jambon madère.

11 déc. 2019, 05:30
Vincent L'Epée est déjà prêt à rejoindre les convives, c'est le four qui fait tout le travail.

Parce qu’on ne peut pas toujours mettre les petits plats dans les grands à Noël, le jambon madère est la recette qui ravira papilles et poupons sans coup (d’épée) férir. Vincent L’Epée en a fait sa spécialité et réalise cette recette avec la même aisance qu’il manie le pinceau.

Forcément, comme une caricature des recettes festives, la popote consiste à tout mélanger dans une joyeuse tambouille à la couleur rose improbable avant cuisson. A la sortie du four, le mets reprend toutefois un peu de noblesse et dévoile alors sa magie: les enfants en redemandent.

Mais docte, Vincent expose les autres qualités du plat qui font selon lui un véritable repas de fête: «Le jambon madère se concocte rapidement et facilement. On peut servir une grande tablée et c’est le four qui fait tout le travail.» Une proposition qui permet donc de rester parmi les convives et débattre, autre déformation professionnelle dans son quotidien.

Il faut dire que la recette possède sa polémique. Et les discussions s’échauffent souvent très vite à table quand arrive l’assiette, comme un dessin de presse qui ne ravirait pas tout un chacun: «Certains le préfèrent avec du riz. Pour moi c’est inconcevable. Les nouilles larges, c’est ce qui convient le mieux.»

On ne peut pas rire de tout avec n’importe qui.

On ne peut pas rire de tout. Vraiment? Photo: Christian Galley