Réservé aux abonnés

Viol: à Neuchâtel, des coaches en consentement pour expliquer que «seul un oui, est un oui»

Une action de sensibilisation contre le viol a eu lieu samedi au centre-ville de Neuchâtel. L’un des objectifs de la manifestation était de faire pression sur les parlementaires fédéraux qui devront bientôt débattre de la révision du droit pénal relatif aux infractions sexuelles.

10 avr. 2021, 18:20
Le collectif neuchâtelois de la grève féministe a mené une action pour sensibiliser les Neuchâteloises et les Neuchâtelois à la notion de consentement.

«Votre épouse a des ennuis au travail, qui la tracassent beaucoup. Elle ne veut pas faire l’amour avec vous ce soir. Quelle est votre réaction?» C’est l’une des trois questions qui étaient posées aux Neuchâtelois qui sont tombés sur les «coaches en consentement» ce samedi, au centre-ville de Neuchâtel. Une action de sensibilisation contre le viol était organisée par le Collectif neuchâtelois pour la grève féministe.

Pour les militantes et les militants, il s’agit ...