Une amphore vieille de 2000 ans retrouvée près de Bienne

Les archéologues bernois sont tombés récemment sur une amphore enfouie dans les sédiments de l’ancienne Thielle, non loin de Bienne. Le contenant a près de 2000 ans.
28 sept. 2021, 17:48
L'amphore telle qu'elle a été découverte, au printemps dans des sédiments de l'ancienne Thielle.

Une sacrée trouvaille! Ce printemps, une archéologue a découvert une amphore romaine en céramique quasiment complète dans des travaux d’excavation menés près de la route de Bienne, à Aegerten. Le vase, haut de 73 cm, a depuis été restauré par le Service archéologique cantonal.

Fait insolite, l’amphore, qui devait contenir de l’huile d’olive, a été retrouvée seule. Elle était enfouie dans les sédiments de l’ancienne Thielle, qui reliait à l’époque le lac de Bienne et l’Aar. Cette situation fait penser aux archéologues que l’amphore a dû être perdue en route. Convoyée par bateau, elle a pu tomber à l’eau ou y être jetée. D’autant plus que des installations portuaires sont connues à proximité, près du village de Studen/Petinesca.


L’amphore reconstituée. Photo: SP-Service archéologique du canton de Berne/Philippe Joner

L’amphore d’Aegerten a pu être datée du 1er siècle de notre ère. Elle pouvait contenir environ 65 litres de contenu. «Les amphores de ce type servaient à transporter de l’huile d’olive en provenance du sud de l’Espagne, de la province romaine de Baetica (la région entourant la vallée du Guadalquivir en Andalousie)», précisent les archéologues bernois. 

Il y a 2000 ans, on importait donc déjà de l’huile d’olive sur près de 1500 kilomètres.


Un sujet sur la découverte par nos confrères de Telebielingue.

par Matthieu Henguely