Réservé aux abonnés

Un sociologue en terre mongole

Jacques Mérat oeuvre pour l'aide au développement.
06 mai 2014, 00:01
data_art_8025568.jpg

Il ne s'agit ni d'un voyage d'affaires ni d'une petite pause en milieu exotique mais bien d'une expatriation. Le Neuchâtelois Jacques Mérat, 44 ans, a fait ses valises sous mandat de la Confédération. Il s'est envolé, mercredi dernier, pour Oulan-Bator. C'est dans la capitale de la Mongolie - où le thermomètre flirte régulièrement avec les moins 40 degrés - qu'il va travailler. Cela dans le cadre du programme de gouvernance de la Direction du développement et de la coopération (DDC). "J'espère pouvoir y rester au moins trois ans" , confie-t-il.

Ranger sa maison dans une boîte et filer de l'a...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois