Un partenariat public-privé pour la rénovation du CPMB à Colombier

L'Etat de Neuchâtel prévoit d'assurer la rénovation du Centre de formation professionnelle des métiers du bâtiment (CPMB) grâce à un partenariat public-privé (PPP). Les entreprises concernées financeront les travaux d'un coût estimé à 4,3 millions de francs.

21 oct. 2010, 16:44

Les finances précaires de l'Etat ont entraîné le report régulier de la rénovation du CPMB à Colombier, a rappelé aujourd'hui la Chancellerie d'Etat. Selon un communiqué, la solution de partenariat avec les sociétés et les associations professionnelles concernées sera mise en œuvre par l'intermédiaire d'une fondation sans but lucratif.

Celle-ci bénéficiera de l'octroi de la part de l'Etat d'un droit de superficie de 30 ans sur le terrain et les bâtiments. Les travaux de rénovation seront échelonnés jusqu'en 2015 à partir de l'an prochain. Dès 2016 et jusqu'en 2040, l'Etat paiera à la fondation une location permettant à celle-ci de couvrir ses charges.

La solution retenue sera mise en œuvre sous réserve de l'approbation du Grand Conseil. Elle est plus avantageuse qu'un financement exclusivement public, a précisé le Conseil d'Etat. Plus de 1300 personnes fréquentent actuellement le CPMB dans le cadre de formations initiales, supérieures ou continues. /ats