Un hélicoptère transporte les panneaux solaires sur le toit de la Maladière

Un hélicoptère d'Air glaciers s'active autour de la Maladière, à Neuchâtel, pour y déposer 170 palettes de matériel. Les nouveaux modules solaires permettront de compléter la centrale solaire de Viteos sur le toit du stade, la plus grande du canton.

31 juil. 2012, 15:05
L'hélico a fait des allers-venues durant de longues minutes au-dessus de la Maladière, flirtant parfois avec les mâts.

D'ici quelques semaines, tout le toit du stade de la Maladière sera recouvert de panneaux solaires. Aux 870 m2 installés en 2007 par Viteos viendront s'ajouter 3150 m2 de panneaux solaires nouvelle génération en provenance de Chine et d'Espagne. Ils ont été déposés sur le toit du stade par hélicoptère ce mardi matin.

Le parc solaire produira dès le mois d'octobre près de 500'000 kWh par an soit la consommation d'environ 140 ménages.
 
Viteos investit quelque 2 millions de francs dans cette réalisation. Elle s'inscrit dans le cadre du projet européen Holistic, qui réunit la Ville de Neuchâtel, Dundalk (Irlande) et Mödling (Autriche).
 
Son but est de développer les énergies renouvelables et de réaliser des mesures permettant des économies d'énergie.