Troc de plantons et de semences paysannes à Marin

Le groupe Nature de La Tène organise dimanche 20 mai un troc de graines et de plantons non-hybrides, donc réutilisables d'année en année.

10 mai 2018, 08:30
Les semences réutilisées d'année en année s'acclimatent mieux à leur environnement.

Permacultrice à Marin, Sylvie Perrin Amstutz organise avec le groupe Nature de La Tène la quatrième édition du troc aux plantons et aux semences paysannes. Celui-ci aura lieu dimanche 20 mai de 14h à 16h30 à Marin, route de Foinreuse (parking à l’Espace Perrier).

La particularité de ces semences paysannes, c'est que contrairement aux graines hybrides (appelées aussi F1, qui représentent la majorité du marché), on peut les ressemer, année après année. "Ce troc revêt donc aussi une part de résistance et milite en vue de promouvoir des semences reproductibles que le citoyen est amené à cultiver et récolter pour ensuite les partager librement", explique Sylvie Perrin Amstutz.

Selon l’organisatrice, des adeptes du jardinage et de la permaculture viennent de tout le canton pour échanger leurs plantons ou semences. Car outre les aspects politiques et financiers de la démarche, ressemer ses propres graines comporte un autre avantage: "Une semence ressemée s'acclimate, s'habitue au sol au fil des années." En utilisant des graines de la grande distribution, "on brise cet héritage".

par Nicolas Heiniger