Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Sécurité en hausse à Pain-Blanc

16 juin 2010, 04:15

Le nouvel aménagement de la rue de Pain-Blanc en matière de circulation et de stationnement «n'a pas pour but d'embêter les gens», a déclaré hier l'ingénieur communal de Neuchâtel en réponse à la pétition envoyée par un collectif d'habitants (notre édition d'hier) à la Direction de la sécurité.

Les pétitionnaires s'en prenaient au fait que, selon eux, le nouveau cheminement pour piétons faisait disparaître la moitié des places de stationnement de la rue. «En réalité», tempère Antoine Benacloche, «30 places sur 130 ont été supprimées selon le comptage de la police. Nous l'avons fait parce que nous pensons que davantage de sécurité vaut bien qu'on sacrifie, si nécessaire, un peu de confort.»

Selon l'ingénieur, ce cheminement permettra en effet de traverser la rue avec une meilleure visibilité que si l'on doit passer entre deux voitures avant de se lancer. «C'est bien pourquoi, aussi, nous l'avons mise du côté des habitations - d'où viennent les gens - et non du côté de la voie de chemin de fer» comme le suggérait un membre du comité de l'Association Serrières bouge!»

S'il a ses arguments, l'ingénieur ne refuse toutefois pas de recevoir des habitants de Pain-Blanc. «Mais il faudra aussi - car il y en a - la participation de personnes qui approuvent notre travail.» /jmp

Votre publicité ici avec IMPACT_medias