Réservé aux abonnés 7

Saisissante poupée de chair

17 août 2012, 00:01
data_art_6302750.jpg

Là où tout est bruit, ils suggèrent le silence, et en imposent. Ils s'appellent Bambolina & Dodo et ne se parlent pas. Ce duo de mimes, qui délivre un art entre le film muet et le cabaret, fascine petits et grands dans les rues de Neuchâtel depuis le coup d'envoi du Buskers.

Unis dans la rue comme dans la vie, Bambolina (Celia Mendizabal) & Dodo (Ralph Taylor) proposent aux spectateurs une histoire d'amour impossible entre un créateur et sa poupée de chair, à la rigidité confondante. Sur un fond discret de musique classique - on reconnaîtra "La danse des heures" de Ponchielli -, il la...