Pour rendre les lave-vaisselle plus écologiques

13 janv. 2010, 16:34

Les services cantonaux de l'énergie l'affirment: «Un lave-vaisselle moderne est capable de faire toute la vaisselle quotidienne d'une famille en utilisant moins d'une douzaine de litres d'eau, peu de détergent et moins d'un kilowattheure d'électricité».* La commune de Rochefort propose de le rendre plus écologique encore.

Elle a en effet décidé d'apporter un soutien financier aux propriétaires et locataires d'immeubles chauffés totalement ou partiellement avec une énergie renouvelable et qui souhaitent alimenter directement leur lave-vaisselle avec de l'eau chaude. Une première dans le canton, à la connaissance du Service de l'énergie et de l'environnement.

«Simple et sans danger» pour l'appareil lui-même, le raccordement du lave-vaisselle au réseau d'eau chaude doit cependant être effectué «par un installateur qualifié», indique le Conseil communal dans une lettre aux propriétaires et locataires de la commune. Selon lui, le coût de cette intervention va, «normalement», de 150 à 200 francs. La participation communale s'élève à 50 francs par appareil et elle concerne aussi les lave-vaisselle raccordés à l'eau chaude avant la création de cette aide.

Pour la recevoir, la procédure est très simple: il suffit de se présenter au bureau communal avec la facture de l'installateur ou, pour les appareils raccordés antérieurement, avec une photo du raccordement.

Selon le Conseil communal, l'opération permet, par appareil et par année, de remplacer 200 à 400 kilowattheure d'électricité par de l'énergie renouvelable: bon pour l'environnement, mais aussi pour le porte-monnaie. «Le kilowattheure électrique coûte 25 centimes, alors que nous le facturons 13 centimes quand il sort de notre chauffage à distance au bois», indique le président de commune Jean-Pierre Rausis, par ailleurs en charge des questions énergétiques. Autrement dit, un ménage dont le lave-vaisselle utilise 400 kwh par an économisera environ 50 francs pour la même période.

Quant à la commune, un rapide calcul de l'administrateur permet de penser que cette action lui coûtera 6000 francs en comptant. Sur environ 500 ménages, 120 se chauffent en effet actuellement avec une énergie renouvelable, dont 50 par le biais du chauffage à distance alimenté par la chaufferie au bois de la commune. L'action lave-vaisselle durera jusqu'au 31 mars 2012. /jmp

*Voir www.energie-environnement.ch

Pour rendre les lave-vaisselle plus écologiques