Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

"Le bidon sied au personnage"

08 sept. 2015, 17:04
data_art_9424381.jpg

"Ah, tu n'aimes pas ce quartier, moi si, parce qu'il y a plein de pharmacies" , lance Benoît Poelvoorde à une amie. Détendu, l'acteur enchaîne les interviews dans la suite d'un hôtel du XVIe arrondissement de Paris où il vient d'achever le tournage des "#juifs" d'Yvan Attal, avec Charlotte Gainsbourg et Dany Boon. Juste après "Saint-Amour" de Gustave Kervern et Benoît Delépine avec son complice Gérard Depardieu. Dans "Le Tout Nouveau Testament" de son compatriote belge Jaco Van Dormael, Benoît Poelvoorde incarne Dieu. Un dieu méchant, sale, en short et nu-pieds. "Ça ne vous gêne pas si je fume? Ici, on a encore le droit..." Dieu, la mort, sa mère, "Gégé", les livres, la retraite, le comédien parle de tout spontanément.

Jouer Dieu, l'idée a dû vous amuser...

Le projet, plus que de jouer Dieu, c'était de participer à un film de Jaco (réd: Van Dormael). J'ai lu le scénario...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias