Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Exécutif sans Verts jusqu'à la fin 2008

25 mai 2008, 12:00

Situation paradoxale, jeudi, à l'issue de la séance constitutive du Conseil général de Rochefort: alors que, le 27 avril, les électeurs avaient fait passer leur représentation de quatre à cinq sièges, les Verts se sont retrouvés sans conseiller communal. Le radical Claude-Alain Roth a pris en effet, à l'exécutif, la place qu'occupait jusqu'alors l'écologiste Laurent Debrot.

Le paradoxe n'est qu'apparent, du moins dans la mesure où il résulte d'une entente entre les Verts et les autres partis.

Après l'annonce du départ de Laurent Debrot de Rochefort, les Verts s'étaient certes trouvé un nouveau champion en la personne de Jean-Jacques Aubert, arrivé en tête de leur liste et, disent-ils, «extrêmement motivé» par la perspective de devenir éventuellement conseiller communal. Mais Jean-Jacques Aubert a aussi fait savoir que ses obligations professionnelles l'empêcheraient d'entrer au Conseil communal avant le début 2009.

Pour l'intervalle, les Verts ont donc proposé que le conseiller communal sortant Claude-Alain Roth, qui ne s'était pas présenté aux élections, reste à l'exécutif jusqu'à la fin de l'année. Il y côtoiera Herrmann Frick (rad), Tony Perrin (rad, nouveau), Bernard Matthey (lib) et Jean-Pierre Rausis (soc). / jmp

Votre publicité ici avec IMPACT_medias