Aménagement du territoire: Rochefort devra aussi dézoner

Ce jeudi, les élus de Rochefort devront se prononcer sur la mise en place d’une zone réservée. A terme, six hectares de terrains à bâtir devront être requalifiés.

05 mars 2019, 10:48
Rochefort devra dézoner six hectares de terrains à bâtir.

Zone réservée. Le mode est à la mode ces derniers temps devant les autorités politiques de la région. Comme Val-de-Ruz ou Val-de-Travers, Rochefort fait partie des communes qui devront diminuer leur zone à bâtir, en raison de la nouvelle Loi sur l’aménagement du territoire (LAT). 

Ce jeudi, les élus rochefortois devront se prononcer sur la création d’une zone réservée de neuf hectares, afin de mener sereinement la création du plan d’aménagement local. Au terme de ce processus, ce sont six hectares de zone à bâtir qui seront dézonés parmi ces terrains aujourd’hui constructibles.

La commune précise qu’une partie de cette surface sera constituée de parcelles que la commune a reçues en legs (0,8 hectares) ainsi que de terrains d’ores et déjà bloqués pour la construction au niveau cantonal (trois hectares).

Refaire la route

Par ailleurs, le Conseil général se prononcera sur une demande de crédit de 320’000 francs afin de refaire la route de Champ-du-Moulin-Dessus, sur la création d’un poste de concierge à 30% pour les bâtiments communaux ainsi que sur une motion des Verts, demandant un soutien aux projets photovoltaïques privés dans la commune. La séance se tient ce jeudi à 20h à la salle Cotencher, au collège de Rochefort.