Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés 6

Reportage au pays des Eléphants

Du chaos des rues d'Abidjan aux immenses plantations de cacao.

30 juil. 2012, 00:01
data_art_6253742.jpg

Les gratte-ciel du Plateau d'Abidjan, capitale économique de la Côte d'Ivoire, apparaissent tels des mirages dans le ciel chargé d'humidité. Les pare-chocs de la multitude de taxis orange témoignent de la foi des chauffeurs: "Dieu soit loué"; "Dieu est pardon". Il faut être croyant pour circuler quotidiennement dans ce chaos... Des vendeurs ambulants profitent des embouteillages pour proposer leur camelote à même l'autoroute: ballons, calendriers, fers à repasser. Au feu rouge, des gosses hauts comme trois pommes lavent les pare-brise et se font houspiller par les automobilistes.

Les contrastes sont saisissants dans cette agglomération où vivent officiellement sept millions d'habitants, peut-être bien plus, soit un tiers de la population ivoirienne.

De grosses berlines rutilantes, des boulangeries à la française avec des étalages alléchants mais des prix "suisses", des agents de sécurité devant chaque magasin. Des femmes qui portent du manioc ou de l'eau sur la tête ou qui vendent sur...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias