Que de monde aux Artisanales de Neuchâtel pour le week-end d’ouverture

Les Artisanales de Neuchâtel ont ouvert leurs portes ce week-end. De mémoire d’organisateurs, il n’y avait jamais eu autant de monde lors des deux premiers jours de l’événement.

08 déc. 2019, 19:08
La foule a été compacte pour le week-end d'ouverture des Artisanales de Neuchâtel.

Côté fréquentation, les Artisanales de Neuchâtel ont pris des airs de Fête des vendanges ce dimanche après-midi. Parole d’organisateurs: jamais le marché de Noël n’avait connu pareil week-end d’ouverture. En deux jours, près de 8000 personnes se sont pressées à l’intérieur de la tente, à la place du port.

Ni le soleil de ce dimanche après-midi, ni l’entrée payante n’ont freiné les ardeurs des visiteurs. Le président du comité, Jean-Pierre Ingold, jouait le guide de luxe à l’entrée. «Une troisième caisse est disponible à l’information», n’avait-il de cesse de répéter.

«La recette de la gloire»

Le président se félicite d’une campagne de publicité réussie. «Nous avons concentré notre communication sur les réseaux sociaux. L’âge des visiteurs s’en ressent.» Au registre des nouveautés, les deux heures gratuites précédant la fermeture du salon ont été réduites à 60 minutes. Le président pointe un responsable: la Ville de Neuchâtel. «Les charges augmentent, les subventions diminuent. Nous devions agir», regrette-t-il.

Selon Jean-Pierre Ingold, sur les 124 artisans, 30% sont neuchâtelois. Si Fabien Canovas, artisan créateur, est là «davantage pour distribuer des cartes de visite», Marianne Fourie, des bières Celestial, tirait la langue: «Cela n’arrête pas!»