Poésie de l'étrange au théâtre du Passage à Neuchâtel

D'étranges photographies où les gens avancent masqués et les textes qui les accompagnent: voilà ce que les curieux sont invités à découvrir au théâtre du Passage, à Neuchâtel. Il s'agit là de la première réalisation d'une association qui organisera le mois prochain une soirée poétique ouverte à tous.
10 janv. 2017, 16:01
Gauthier Huber s'est inspiré de photographies de Didier Robcis.

Hasard objectif. Cette formule du célèbre surréaliste André Breton est le titre d'une exposition et d'une publication, à découvrir jusque début février au théâtre du Passage, à Neuchâtel. Pour mieux décrypter le monde actuel, "je sens que l'on est obligé de revenir à ça", estime le Neuchâtelois Gauthier Huber. Ses textes s'inspirent d'images de passants masqués réalisées par le Parisien Didier Robcis.

L'exposition et la publication qui l'accompagne sont la première réalisation de l'association Follow the line, créée récemment à Neuchâtel. Celle-ci organisera le mois prochain au théâtre du Passage une soirée dédiée à la poésie et ouverte à tous.

Rencontre avec Gauthier Huber dans nos éditions payantes de mercredi.

par Frédéric Mérat