Réservé aux abonnés

Peseux: prison ferme pour avoir tenté de mettre le feu à son magasin et d'escroquer son assurance

Absent à l’audience, un quadragénaire marocain a été condamné par défaut, ce mardi, par le Tribunal criminel de Neuchâtel pour tentative d’incendie intentionnel aggravé et tentative d’escroquerie. Il a écopé de trois ans et demi de prison ferme.

09 févr. 2021, 18:08
Les conséquences auraient pu être dramatiques, car le commerce était situé dans une maison habitée et à proximité d'un immeuble où vivaient une trentaine de personnes (image d'illustration).

«Le prévenu a mis en danger au moins 34 personnes pour s’enrichir sur le dos de l’assurance», a soutenu ce mardi après-midi le procureur Nicolas Aubert, au Tribunal criminel du Littoral et du Val-de-Travers, à Neuchâtel. Dans la nuit du 23 au 24 août 2018, Ali* a bouté le feu volontairement à son commerce, situé au rez-de-chaussée d’une maison au cœur de Peseux. Le geste de ce quadragénaire marocain, qui a brillé par son absence à l’audience, n’a heureusement p...