Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Passer l'an neuf en bateau

La Navigation dépoussière la formule de la croisière de la Saint-Sylvestre. La fête continuera au port jusqu'aux petites heures Trop tôt pour organiser sa Saint-Sylvestre ? Voire. « On reçoit déjà des téléphones pour nous demander ce qu'on fait cette année », affirme le directeur de La Navigation. Il faut dire que, l'an dernier, la traditionnelle croisière n'a pas eu lieu. Le nouveau patron, Jean-Jacques Wenger, a souhaité revoir la formule. « Le but est de séduire le plus large public possible », annonce-t-il.

12 nov. 2006, 12:00

Dans l'ancienne formule, raconte Raoul Béguelin, capitaine du « Fribourg », le bateau faisait Neuchâtel-Yverdon et retour, avec un arrêt au milieu du lac. Le retour au port intervenait au plus tôt à 2h du matin.

Le 31 décembre prochain, le « Fribourg » accomplira le même périple, à ceci près qu'il sera de retour à quai vers minuit et demie, juste après la bise de Nouvel-An, lacustre comme il se doit.

Au port, les clients pourront à leur guise rester sur le « Fribourg » ou monter à bord de « La Béroche » pour profiter du concert donné par le groupe pop neuchâtelois Half a Cup of Superkings, qui adore jouer les bardes lacustres. Le « Ville d'Yverdon » - bateau restaurant à quai - propose aussi de son côté une animation de Nouvel-An, qui sera accessible gratuitement aux fêtards du « Fribourg ».

Ceux qui voudront continuer à festoyer dans d'autres lieux seront bien entendu libres de leurs mouvements. C'est l'avantage d'un retour à quai plus précoce que dans l'ancienne formule. / lby

Votre publicité ici avec IMPACT_medias