Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Parler politique avec les jeunes

31 mars 2009, 04:15

La plupart des élèves atteignent leur majorité durant la trosième année du secondaire II. Or, cette tranche d'âge semble souvent se désintéresser de la politique. Fort de ce constat, la commission sensibilisation à la politique (SensiPo) du Parlement des jeunes de Neuchâtel (PJNE) a décidé de faire évoluer les choses. Aussi, aujourd'hui, organise-t-elle, en collaboration avec le lycée Denis-de-Rougemont (LDDR), une après-midi de sensibilisation à la politique à l'aula du noveau bâtiment du lycée.

Cette troisième édition débutera par la présentation, par leurs jeunes représentants respectifs, des partis politiques dont se compose le Grand Conseil, ainsi que du PDC, absent de l'hémicycle. Puis, un débat aura lieu entre les jeunes politiciens sur les quatre thèmes suivants: «La Suisse et l'Europe», «L'expulsion des criminels étrangers», «Quel avenir pour les transports publics?» et «Peut-on unir la croissance économique et le développement durable?»

Des membres de la commission SensiPo joueront le rôle de médiateurs afin d'assurer une certaine parité du temps de parole.

Cette après-midi vise trois objectifs, soit: faire comprendre aux lycéens les différences existant entre un parti et un autre; apprendre à poser des questions aux politiciens; voir, enfin, la politique sous un angle très concret.

Pour l'heure spécifique au LDDR, ce projet pourrait s'étendre à d'autres écoles et lycées. C'est du moins ce que souhaiterait voir se réaliser, durant l'année scolaire 2009-2010, la commission SensiPo. /comm-flv

Votre publicité ici avec IMPACT_medias