Olivier Arni remplacera Valérie Garbani au Conseil communal

17 mars 2009, 17:27

Le socialiste Olivier Arni accepte son élection au Conseil communal de Neuchâtel, où il remplacera Valérie Garbani, qui a remis sa démission pour le 30 septembre. Le futur conseiller communal accède à l'exécutif grâce au système d'élection à la proportionnelle.

Agé de 40 ans, président du groupe socialiste au Conseil général (législatif), Olivier Arni exerce la profession d'animateur socioculturel. Egalement député au Grand Conseil, il a indiqué cet après-midi, lors d'une conférence de presse, que sa connaissance des dossiers publics l'avait convaincu d'accepter sa désignation.

Deuxième des viennent-ensuite

Aux élections communales d'avril 2007, le socialiste avait obtenu un nombre de voix le plaçant en position de deuxième des viennent-ensuite de la liste de son parti. Ayant renoncé à son élection, le premier des viennent-ensuite, Pierre Bonhôte, a ouvert la voie à l'accesssion d'Olivier Arni à l'exécutif.

Le futur conseiller communal n'a pas remis en cause le délai fixé au 1er octobre pour son entrée en fonction. Il a rappelé la législation en vigueur à ce sujet: il revient au conseiller communal démissionnaire de fixer la date de son départ.

«Tristesse» pour Valérie Garbani

Olivier Arni a exprimé sa «tristesse» en regard des problèmes de vie privée de celle dont il s'apprête à reprendre la succession. «Je ne tire pas mon bonheur du malheur des autres», a-t-il déclaré. Selon lui, Valérie Garbani «s'est montrée conséquente sur le plan politique et a pris la décision qui s'imposait».

La conseillère communale a annoncé sa démission dimanche, après de nouveaux écarts de conduite en début de week-end dans une discothèque de la ville. La police a interpellé la conseillère communale dans la nuit de vendredi à samedi, sur plainte du tenancier de l'établissement. /ats

VIDEO:
Olivier Arni se dit aussi choqué par les propos racistes qu'aurait tenu Valérie Garbani./cb

Lire l'article «Les plaintes déferlent contre Valérie Garbani»