Réservé aux abonnés

OEuvre plagiée, procès évité

22 déc. 2014, 00:01
data_art_8704429.jpg

Un accord a été trouvé entre le plasticien valaisan de Fully Vincent Carron et les ayants droit du sculpteur italien Marino Di Teana dont l'oeuvre est exposée devant le Musée d'art de d'histoire de Neuchâtel. Un passage devant un tribunal sera ainsi évité, révèle "Le Matin dimanche".

Récemment, Vincent Carron a exposé à Paris "The Dawn", reproduction à l'identique mais en résine ,d'"Aube", oeuvre en acier de Marino Di Teana offerte à la fin des années 90 au Musée de Neuchâtel. La famille et le galeriste parisien qui représente l'artiste avaient alors menacé de porter l'affaire devant les tribu...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois